PRESSE

 
 
G
M
T
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Fonction Sound est limitée à 200 caractères
 
[removed]
 
Options : Historique : Commentaires : Donate Fermer

par David Lescot "Il faut se mettre un peu dans le contexte. Je fais partie de la poignée d'élus qui ont assisté à la première audition de ce texte, comme une parole révélée. C'était en été, dans la montagne, la premère édition du festival des ARTSbizon, un festival perché, à tous les sens du terme, dans les Pyrénées..."

La Bible, vaste entreprise de colonisation d’une planète habitable est un texte d’une densité rare, mais comme joué en accéléré. Par conséquent, aucun temps de pause. Tout s’enchaîne avec un rythme effréné et effarant. La pièce entière est une course poussive, excessive et jouissive vers l’avant – et quel futur ! Cela vous scotchera sur votre siège durant toute la représentation.

Vivipares (posthume) est un spectacle comme on en voit (trop) peu, écrit par Céline Champinot pour le groupe LA gALERIE. Ces cinq jeunes femmes irrévérencieuses furent formées en écoles de théâtre mais maîtrisent tout aussi bien le chant, et forment aujourd’hui une troupe atypique. Nous les rencontrons ici sur « l’anthroposcène ».

A la Loge, le groupe LA gALERIE mené par Céline Champinot joue les prolongations de son irrésistible « Vivipares » avec « Posthume (Brève histoire de l’humanité) ». Une seconde mi-temps aussi brillante que la première, mais aux échos plus profonds, voire mélancoliques.

France Culture, les Nouvelles Vagues par Marie Richeux. Avec Céline Champinot, metteur en scène, Sabine Moindrot et Elise Marie, comédiennes. Elles ont présenté ce mois-ci au théâtre de la Bastille à Paris, le spectacle Vivipares (posthume). Brève histoire de l’humanité […]. Nous parlerons de ce qui intéresse ces équipes de jeunes trentenaires, dans l’idée de mondes finissants et de liquidation.

France Culture, les Carnets de la Création. Aujourd'hui Aude Lavigne reçoit Céline Champinot, auteure, metteure en scène, groupe LA gALERIE, spectacle « Vivipares » au festival Théâtre en Mai du 25 au 27 mai 2015 à Dijon.

Surtout, ne pas s’attendre à trouver grand-chose côté embryon. Les énergumènes aux tenues inqualifiables qui déboulent sur scène n’ont déjà plus rien d’innocents bourgeons. Ces cinq jeunes femmes, toutes « vivipares » puissent-elles se croire, vont plutôt déblatérer autour de ce qui se passe après la naissance, après une éclosion, après leur explosion, en somme.

Vaste épopée chaotique et transgenre, le Vivipares (posthume) de Céline Champinot traverse le monde et l'humanité pour en suivre la métamophose.

© Groupe LA GALERIE, 2018 • France • Design : alinegirardparis.com